//

Comment reconnaître et prendre soin d’une peau sèche


Contrairement à la déshydratation, qui est un état de la peau, autrement dit passager, la peau sèche est déterminée par notre patrimoine génétique. On ne peut donc pas changer ses caractéristiques. Tandis qu’une peau déshydratée manque d’eau, une peau sèche manque de gras (de lipides) et nécessite des soins adaptés pour l’entretenir et retrouver du confort.

Comment reconnaître une peau sèche ?

La sècheresse cutanée se manifeste par :
– des sensations de tiraillements, voire de démangeaisons,
– une desquamation, voire des craquelures,
– une peau rêche au toucher,
– un manque d’éclat et un grain de peau terne.

Les mécanismes de la peau

La peau sèche est l’expression d’un déséquilibre fonctionnel de la barrière cutanée, lorsque les deux constituants essentiels de cette dernière, l’eau et les lipides, sont présents en quantité et qualité insuffisantes. La peau devient sèche quand le film hydrolipidique protecteur, exerçant un rôle de barrière face aux agressions extérieures, est affaibli car il ne produit plus assez de sébum.
Lorsque la peau très sèche est irritée et démange, cela devient une maladie de peau appelée l’atopie. La dermatite atopique touche très souvent les jeunes enfants. Elle persiste parfois chez les adultes, devenant une pathologie chronique qui évolue par poussées d’eczéma.
Dans les phases aigües de la dermatite atopique, les rougeurs et démangeaisons sont associées à une inflammation. Ainsi peuvent apparaître de petites vésicules, qui peuvent laisser place à des croûtes et à une peau très sèche et rugueuse.
Toutes les peaux sèches ne présentent pas d’atopie, fort heureusement. En plus de prédispositions génétiques, la peau atopique est aussi liée à un emballement du système immunitaire, qui créé une réaction inflammatoire disproportionnée. En effet, l’épiderme perméable ne remplit plus son rôle barrière et laisse pénétrer les allergènes.
En cas d’atopie, il est nécessaire de consulter un professionnel de santé pour des recommandations de traitement et de compléments de soins.

Les causes internes et environnementales :

Les facteurs climatiques comme le froid, le vent, le soleil, le chauffage, les changements de saisons, ont un effet sur la sécheresse de la peau. Il en est de même des lavages trop fréquents et des bains chauds à répétition. L’eau calcaire, dite « dure », ou des produits de soins inadaptés peuvent également perturber les fonctions protectrices de la peau. Attention : certains médicaments – en particulier les diurétiques ou les traitements oraux contre l’acné –, engendrent aussi une sécheresse cutanée.

L’âme sœur Jonzac :

La gamme Nutritive Eau Thermale Jonzac, constituée de soins spécialement adaptés aux peaux sèches, très sèches et à tendance atopique, aide à rétablir les équilibres hydriques et lipidiques de la peau.
Grâce à sa richesse en minéraux, l’eau thermale de Jonzac présente des propriétés régénérantes, apaisantes et anti-inflammatoires. Pour optimiser cet effet bénéfique, les soins Nutritive tirent profit du brevet F.D.P : un gel lamellaire phospholipidique dans lequel l’eau thermale de Jonzac est comme encapsulée. Ce gel assure la formation d’un film à la surface de la peau qui améliore l’effet barrière, une pénétration plus profonde et une diffusion progressive dans les tissus.
Les soins Nutritive contiennent, par ailleurs, un trio de lipides bio-affinitaires qui apportent un confort immédiat à l’épiderme :
• du beurre de karité pour son effet apaisant, adoucissant et protecteur,
• du squalane végétal issu de l’olive pour sa propriété hydratante*, qui restaure la souplesse de l’épiderme,
• des estolides issus de l’huile de Limnanthes alba, qui hydrate* et diminue la perte en eau.

Les gestes à adopter pour prendre soin de sa peau sèche :

La peau sèche nécessite des produits riches et nourrissants, qui restaurent son film hydrolipidique et lui redonnent sa souplesse naturelle.

Et cela commence dès le nettoyage. Aussi, privilégiez des produits à la texture fluide et nourrissante comme les huiles ou laits démaquillants. Une fois la peau nettoyée, appliquez une crème hydratante riche, matin et soir. L’objectif : restaurer la couche lipidique protectrice et apporter des actifs pour maintenir l’hydratation naturelle de la peau. Votre peau est ainsi mieux à même de lutter contre les agressions extérieures comme le froid, le soleil, le sel ou la pollution. En été, n’oubliez pas de vous protéger des UV avec des crèmes solaires adaptées et un chapeau ! La pulvérisation d’une eau thermale en journée apaisera votre peau et lui apportera une fraîcheur bienvenue.

Contrairement à une idée reçue, les peaux sèches ont besoin d’être exfoliées. Un gommage doux retire l’excès de peau morte, qui freine la pénétration des actifs des soins nourrissants.

Les peaux sèches aiment aussi les masques de soins, aux formulations riches. Utilisés régulièrement, ils nourrissent et repulpent la peau. Pensez aussi à hydrater vos mains et vos lèvres – très exposées aux aléas climatiques – pour éviter les dessèchements. Et, plus globalement, prenez soin de tout votre corps : de l’intérieur, en buvant beaucoup d’eau ; mais aussi de l’extérieur avec des produits adaptés : lait réparateur, crème hydratante, beurre de karité, baume corps.

Côté maquillage, utilisez un fond de teint adapté à la sensibilité des peaux sèches. Privilégiez les fonds de teint en crème ou les BB crèmes, les fards à joues en version liquide ou en crème, plus nourrissants et plus faciles à appliquer.

* Hydratation des couches supérieures de l’épiderme

Retrouvez toutes nos fiches conseils