//

Comment lutter contre la pollution de l’eau ?


Mains dans l'eau
  • 15/03/2022

Savez-vous que 9 cours d’eau sur 10 sont pollués par des pesticides1 et que 73.3% des pesticides les plus mesurés dans les eaux de surface sont des perturbateurs endocriniens suspectés2 ?

La lutte contre les pollutions de l’eau douce est un enjeu majeur pour assurer l’accès à cet élément vital, pour l’environnement et pour notre santé.

Mais quelles sont ces pollutions ? et comment agir pour préserver cette source de vie ? Voici quelques éléments de réponse.

Quels sont les principaux polluants chimiques de l’eau ?

Les phosphates

Ils ont été particulièrement utilisés dans les détergents textiles ménagers et dans les produits lave-vaisselle. Depuis 2013 et 2017, leur dose dans ces produits du quotidien a été limitée.

Les nitrates

Issus des engrais agricoles, les nitrates sont très solubles dans l’eau et constituent une cause majeure de pollution.

Les nitrates présents dans l’eau ingérée, et les nitrites, produits de leur métabolisme, sont classés comme « cancérogènes probables » pour l’homme (groupe 2A) par le CIRC3.

Les pesticides

Les produits phytosanitaires (pesticides, fongicides et herbicides) peuvent contenir des molécules suspectées d’avoir un effet perturbateur endocrinien.

Ces micropolluants peinent à être traités par nos stations d’épuration et ne s’éliminent pas naturellement, finissant dans l’eau de notre robinet.

Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances suspectées toxiques, comme le bisphénol A, les phtalates, les parabènes, les pesticides …

Ils perturbent le système hormonal et nerveux (Source Anses). L’exposition à ces substances augmente les risques de maladies et les cancers.

Dans l’eau, glyphosate et atrazine

Parmi les pesticides les plus fréquents, on trouve le glyphosate et l’atrazine.

Le glyphosate est le principe actif du Roundup® de Monsanto. C’est l’herbicide le plus utilisé en Europe, classé « cancérigène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer, il a pourtant été à nouveau autorisé en juin 2016 par la Commission Européenne. Il est le pesticide le plus retrouvé dans les fleuves et rivières français.

L’atrazine est un herbicide interdit en France depuis 2003. Pourtant, c’est la molécule la plus polluante des nappes phréatiques et de l’eau du robinet, preuve de sa non-élimination durant de nombreuses années.

Ces polluants sont issus de l’activité agricole, qui doit réduire, voire supprimer ces substances de ses usages.

Et nous ? Que pouvons-nous faire ? Découvrez 10 bonnes pratiques pour participer à l’effort de dépollution des eaux usées.

10 gestes à adopter au quotidien pour préserver l’eau

Saviez-vous qu’un.e habitant.e rejette en moyenne par jour 150L d’eau : 59L en douche et bain, 18L pour le linge, 15L pour la vaisselle, 30L par les sanitaires et 9L pour son jardin ?

À LA MAISON

1 – Choisissez des produits d’entretien et de lavage naturels ou certifiés biologiques, et ne surdosez pas !

2 – Ne jetez pas vos cotons-tiges ou lingettes dans les toilettes, ils entraîneraient un dysfonctionnement des stations d’épuration. Direction : la poubelle !

3 – Déposez en pharmacie les médicaments dont vous ne vous servez plus : les jeter dans l’évier entraînerait leur présence dans les eaux usées.

4 – Préférez des gels douches et shampooings sans matières suspectées nocives pour l’environnement, car ils finissent eux aussi dans les eaux usées.

5 – Jetez en déchetterie les produits toxiques (solvants, peinture …) car ils ont des conséquences irréversibles sur les écosystèmes, même en faible quantité.

Consommation de l'eau par habitant et par jour

DANS LE JARDIN

6 – Jardinez sans produits phytosanitaires (désherbants, pesticides, insecticides) : ils polluent les eaux de ruissellement et le milieu naturel. Préférez-leur des produits naturels et le désherbage manuel.

7 – Lavez votre véhicule dans une station de lavage plutôt que dans votre jardin.

EN MER ET SUR LA PLAGE

8 – Jetez vos détritus (mégots, chewing-gums, cannettes, bouteilles, tubes de crème solaire …) à la poubelle.

9 – Ramassez et jetez à la poubelle les déjections de vos animaux domestiques : elles contribuent à polluer le milieu naturel.

10 – Utilisez les zones de vidange disponibles dans les aires de stationnement réservées aux bateaux ou camping-car pour vidanger les eaux souillées.


1France Nature Environnement – 2Générations Futures3Cancer Environnement